Chronique || La disparue ... de Ruth Ware

mai 16, 2018

Quatrième de couverture (livraddict) : Être témoin d'un meurtre ? Angoissant. Que personne ne vous croie ? Terrifiant.
Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux de Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d'une meilleure occasion de s'éloigner au plus vite de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau.
Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord.
Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l'équipage ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était.
Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d'un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...


***

Laura Blacklock subit un traumatisme avant d'embarquer pour une croisière dans un yacht de luxe. La première nuit de son voyage, elle voit un corps disparaître en pleine mer. Elle lance l'alerte mais personne ne la croit à cause des médicaments qu'elle prend et de l'alcool ingurgité lors de la soirée. Persuadée d'avoir raison. Laura se lance alors dans une enquête qui pourra la mettre en danger.

L'histoire signée Ruth Ware partait bien mais la fin fut une déception. Je m'attendais à plus d'explication ou à plus de combativité. Ce que je n'ai pas eu. Laura Blacklock qui est le personnage principal de l'histoire va se lancer dans une chasse au fantôme sur un yacht. Elle a parlé à une personne qui se trouvait dans la cabine n°10 et que la nuit même, cette jeune femme disparaît mystérieusement. Son périple ne fait que commencer comme toutes les questions qu'on peut se poser sur cette jeune disparue qui ne semble pas exister.


***

À la base, il devait y avoir dix invités pour faire la promotion du yacht de luxe, l'Aurora. Un des dix participants a été victime d'un cambriolage qui a mit en péril son voyage sur le yacht et qui aurait du avoir la cabine n°10. Laura Blacklock qui a elle aussi subit un cambriolage - bizarre non !!! - va quand même faire partie des passagers. Alors qu'elle a des difficultés à dormir, Laura préfère noyer ses problèmes dans l'alcool et les médicaments. Mais c'est à cause de ça que personne ne va la croire. L'alcool et les médicaments ne font pas bon ménage. Persuadé d'avoir vu une personne passé par dessus bord, Laura va faire tout son possible pour prouver qu'elle a raison et que tout prouve à croire qu'il y a un meurtrier sur le yacht.

Tiré par les cheveux, Ruth Ware nous laisse quelques indices, minime certes, mais des indices tout de même sur la personne disparue. J'avais quelques choses en tête durant une bonne partie de ma lecture mais ça ne me satisfaisait pas car ça n'aurait pas collé. Mais, une fois arrivé à un passage, je me suis posé quelques questions de qui pourrait être le tueur et pour quel raison avoir tué une personne. Et c'est là qu'a eu lieu mon déclic car on se concentre trop sur l'enquête dans laquelle se lance Laura et on ne remarque pas les petits détails insignifiants qui s'y cachent. Au bout du compte, y a-t-il vraiment eu une personne tué ? Laura a-t-elle pu imaginer une personne passé par dessus bord ? Beaucoup de questions qui peuvent à amener à d'autres questions. Qui est la personne tuée ? Qui se trouvé dans la cabine n°10 ? À qui profiterai le meurtre ? Et oui, beaucoup de questions. Laura qui fera son possible pour qu'on la libère du bateau va peut-être subir la pire des traîtrises. Mais de la part de qui ? Cela, vous devrez le découvrir ...


***

Un peu déçu par la fin du roman car tout est allé trop vite à mon humble avis. Je n'ai pas eu toutes mes réponses. Ruth Ware a quand même su me tenir en haleine même si j'ai trouvé certaines choses brouillonnes. Une lecture plutôt fluide et plutôt psychologique. Laura a été un personnage fort en émotion même si je l'ai trouvé parfois barbantes dans ses explications. Par contre, j'ai bien aimé la façon dont l'autrice a fait les parties du roman.

14/20

You Might Also Like

0 commentaires

Merci de m'avoir laissé une petite trace de votre passage !