&H

Butterfly dreams

By Les passions de Meline - décembre 28, 2018

de A. Meredith Walters.

Quatrième de couverture : Corin a vingt-cinq ans, une boutique qui marche bien et… une peur panique de mourir jeune. Chaque semaine lui apporte son nouveau lot de symptômes plus inquiétants les uns que les autres, jusqu’au jour où, persuadée d’avoir un problème cardiaque, elle intègre un groupe de soutien. C’est là qu’elle rencontre Beckett.
Beckett dont le cœur s’est arrêté un beau matin. Trois minutes. Trois minuscules minutes qui ont changé sa vie à jamais. Finis le saut à l’élastique, les matchs de foot endiablés et les voyages au bout du monde. Désormais, il est malade.
Mais, quand le destin projette ces deux âmes blessées l’une contre l’autre, c’est peut-être leur chance de réapprendre à vivre… et à aimer ?

____________Éditeur : Harper Collins.
____________Collection : Harlequin, &H.
____________Genre : romance.
____________Pages : 405.
____________Format : broché (existe au format numérique).
____________Prix : 14€90.


Mon avis : Corin se sait malade mais ne sait de quelle maladie. Lors d'un groupe de soutien, elle fait la rencontre de Beckett qui a subi un arrêt cardiaque. Leur vie qui semble bien différente va peut-être se changer du pire pour le meilleur. Ou, tout simplement, Corin et Beckett se laisseront aller dans une vie qui a peut-être une date de fin.

À en croire mes recherches, j'ai acheté ce roman un jour après sa sortie en mai 2017 et je ne le sort que maintenant (août 2018) de ma PAL en sachant que je n’étais pas vraiment attiré. Surtout avec la note qu'il avait (13,9/20 sur livraddict). Je ne suis pas déçu de l'avoir sorti car l'histoire est parlante et compréhensible. J'ai compris le personnage de Corin qui a un mal-être assez complexe mais le personnage qui m'a fait tourner la tête n'est autre que Beckett qui a une force intérieure énorme. Je vous en reparle un peu plus bas.

Corin est une jeune femme de vingt-cinq ans qui tient une boutique Agile-Argile. Elle a vu ses deux parents mourir à petits feux de deux cancers et a une sœur qui a fuit à la première occasion. Elle a un chat et son meilleur ami, Adam, et tout aussi démonstratif qu'elle. Elle se croit malade d'une maladie et n'hésite pas à se rendre chez son médecin pour être rassuré et pour lui dire qu'il ment.
Beckett est un homme de vingt-huit ans et a une petite-amie, Sierra. Il a eu un infarctus qui l'a laissé mort durant trois minutes. Il vit désormais avec un DAI au niveau du cœur.

J'ai découvert un personnage ayant beaucoup de lacunes pour se sentir vivante. Corin en connait tout un art sur les maladies car, pour elle, elle mourra bientôt. Cette perspective qu'elle a n'est pas due qu'à la façon dont elle a vu ses parents mourir. Ça peut être compréhensible pour des personnes qui comprennent que demain leur vie peut très bien s'arrêter. Mais, elle est également centrée sur elle car elle n'a pas connu le fait d'être protéger. Et oui, je lui trouve des excuses car sa façon d'être relève de lacunes qu'elle a vécues et subit durant son adolescence. Voir ses deux parents mourir n'est pas facile en soi mais en plus sans soutien extérieur, c'est encore pire. Donc, oui, Corin adore qu'on se concentre sur elle et ses malheurs mais elle mérite également le soutien qu'elle n'a pas connu. Et c'est en Beckett qu'elle trouvera sa voix même si elle sera réticente au vu de son passé de malade. Comment vous parlez de Beckett sans verser une larme. C'est un homme au grand cœur même si le sien fonctionne mal. Lui qui était sportif et pleine de vie, il se retrouve à faire le vieux. Une vie difficile pour lui mais sa rencontre avec Corin va changer la donne. Il a trouvé une personne qui sera toujours auprès de lui même si au début ce fut un peu houleux. Corin ne se laisse pas facilement approcher. Le destin de leur vie est lié et ce que vont vivre ces deux personnages m'ont fait totalement fondre mon petit cœur guimauve. Leur histoire. Leur rapprochement. Leur amour. Et j'en passe, ils m'ont tellement fait rire mais également pleuré sur la fin car même si je savais quelque chose d'atroce aller arriver. Je ne voulais pas l'admettre et surtout pas y croire. La phrase que je retiens et qui se trouve en quatrième de couverture est "une bouleversante histoire d'amour et d'espoir".

C'est mon premier roman lu de A. Meredith Walters et je ne suis pas déçu. J'ai constaté sur Livraddict que beaucoup on condamnait Corin pour ce qu'elle était. Ok ! Mais, Corin ne s'arrête pas à ses maladies imaginaires. On commet tous des erreurs et l'autrice a justement mis les pieds dans le plat. La vie et la mort n'est qu'un fil ténu et A. Meredith Walters a réussi à le mettre en avant. Pui, le fait qu'elle est mise Beckett en avant est un avantage à ne pas négliger. Donc, si vous avez l'opportunité de lire ce roman ou de le relire, ne pensait pas aux côtés narcissique de Corin mais laissez-vous porter par le besoin de vie qu'insuffle Beckett à Corin même si il ne sait pas ce qu'elle a. Car, l'espoir que retranscrit A. Meredith Walters est d'une pureté rare.

Je n'ai pas eu de coup de cœur pour cette romance sur fond de maladie mais j'ai apprécié ce que j'ai lu. Ce qui on vécu la mort de près pourront comprendre les personnages et les autres, j'espère que vous comprendrez que la vie n'est pas un long fleuve tranquille qui nous est tous donné de vivre. J'ai refermé mon roman avec une envie de vivre d'avantage ma vie et le moment présent qui nous échappe trop facilement. Beckett est une force de la nature et il en faudrait un peu plus des hommes comme lui.

17/20.

Citation :

"____- Il faut que vous viviez chaque jour comme si c'était le dernier, Corin. Ne perdez pas de temps à être malheureuse.
____Bien qu'aussi douce qu'un murmure, sa voix pleine d'assurance résonna profondément en moi. La vérité contenue dans ses mots m'atteignit en plein cœur."

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires

Merci de m'avoir laisser une petite trace de votre passage !